La voix transmet une part essentielle de la communication émotionnelle non verbale, cela inclut : ton, timbre, pauses, intonation et rythme. Les mots ne représentent qu’une petite partie, alors le reste est transmis par le langage corporel. Si vous pensez que les voix sont similaires ou que le récepteur ne prête pas beaucoup d’attention à la locution, vous vous trompez. Cette transmission émotionnelle nous influence et ce qui nous entoure, parfois inconsciemment. La voix off, avec le reste de la production, est chargée de transmettre une identité de marque.

Une voix off professionnelle, votre lettre de motivation

Il est très important de sélectionner une voix off qui soit en mesure de se connecter et de communiquer. C’est une pièce de plus du puzzle, et doit s’accorder parfaitement avec le reste des éléments. En outre, il faut tenir compte de ce que vous êtes déterminé à investir dans la production, que ce soit une vidéo promotionnelle, un spot radio ou un message sur un répondeur.

En effet, il est important de souligner que la voix off est fondamentale, mais elle ne doit pas capter toute l’attention. Il est là pour accompagner et transmettre le message. Et pouvoir se fondre dans le résultat final sans que vous vous en rendiez compte. N’oublions pas que la qualité de l’audio est essentielle, il faut bien l’entendre, à un volume adéquat, sans bruit de fond, ni sons indésirables.

Comment choisir la bonne voix off ?

Même si vous êtes intéressé par la voix expressive d’un ami ou la jolie voie d’une cousine, il est impossible d’éviter les erreurs les plus courantes sans une bonne expérience, : une mauvaise diction, des bruits (par exemple respiration ou salive), ou un son trop plat. Comme dans toute profession, il existe des spécialisations. En général, avec le temps, différentes disciplines existent : publicité, radio, information, et comme dans la vie, on apprend tout.

La formation et la pratique font la différence et les techniques sont internalisées. Et quand il s’agit de passer devant un texte et un micro, le talent et l’expérience émergent plus naturellement. La voix off doit être adaptée au public cible qui va recevoir le message, elle doit “parler leur langue”, pour qu’il y ait cohérence avec les personnes auxquelles elle s’adresse. Et c’est aussi important que toute la partie technique.

Il convient de noter qu’une voix bien placée ou imposante qui sait se modeler au gré des besoins, n’a pas le même effet qu’une voix grave qui ne transmet pas la même chose qu’une voix forte ou chuchotée. De plus, un ton chaud et proche ne sonne pas non plus comme un ton plus énergique ou informatif.

La voix comme canal émotionnel

Il ne s’agit pas de rechercher la perfection dans la technique, mais de savoir comment l’utiliser pour atteindre le récepteur. Les gens sont capables de détecter les subtilités et les vibrations que les voix synthétiques ou artificielles ne peuvent pas transmettre.

Il est de plus en plus courant de se rapporter à des appareils qui écoutent, répondent et aussi… apprennent. Plusieurs fois à travers des voix synthétiques et artificielles.

Mais la montée en puissance de l’audio a amené de nombreuses marques à dériver leur stratégie marketing sur différents canaux, optant pour une voix humaine fiable, qui les représente, même en brevetant leurs propres voix, sons et mélodies. L’ensemble de tous ces facteurs permet d’obtenir un résultat de qualité, une pièce unique et pertinente.